Montréal. 300 vases funéraires volés en moins d’un mois sur des tombes

11.04.2021
Montréal. 300 vases funéraires volés en moins d’un mois sur des tombes - Похоронный портал

Le cimetière Saint-Baudile touché lors du bombardement du 12 juillet 1944 - 9 impacts  http://www.nemausensis.com/Nimes/Nimes1944.htm




PHOTO FRANCIS PILON

Geneviève Veilleux, directrice générale de la Maison funéraire Rideau, est attristée pour les familles qui ont été victimes de vols de vases à leur cimetière.

FRANCIS PILON 

Une maison funéraire déplore le vol de 300 vases d’une valeur de 5000 $ dans son cimetière, à Montréal, pour lequel un homme de 45 ans a été accusé ce mois-ci. 

« On est vraiment déçu de voir que ça s’est produit chez nous. Surtout pour nos clients qui viennent se recueillir et finissent par signaler un vase volé », souligne Geneviève Veilleux, directrice générale de la Maison funéraire Rideau. 

Son cimetière de Dollard-des-Ormeaux, situé dans l’ouest de l’île de Montréal, installe systématiquement sur ses tombes des vases pour recueillir les fleurs des endeuillés. 


Video   https://www.journaldemontreal.com/2021/03/29/voleur-sans-scrupule-au-cimetiere


Depuis trois ans

Geneviève Veilleux indique avoir eu des problèmes de cambriolage depuis au moins trois ans, mais rien de comparable à la vague de vols de l’été dernier. 

Selon un document de la cour publié la semaine dernière, Stéphane Lacombe aurait dérobé près de 300 vases en bronze entre le 29 juillet et le 29 août.


Geneviève Veilleux, directrice générale de la Maison funéraire Rideau, est attristée pour les familles qui ont été victimes de vols de vases à leur cimetière.


PHOTO FRANCIS PILON

 L’homme est accusé d’un vol de plus de 5000 $. 

« Au moins, je peux vous dire qu’environ 50 % des éléments volés ont été récupérés. Et pour toutes les personnes affectées chez nous, je suis vraiment attristée pour elles », exprime Geneviève Veilleux. 

Accusé de vol et de trafic de biens volés, l’homme de 45 ans devra se présenter au palais de justice de Montréal le 7 mai prochain. 

Il sera également accusé d’être en possession de biens dérobés. 

Une peine maximale de 10 ans de prison est prévue pour ces infractions. 

De son côté, la Maison funéraire Rideau confirme au Journal qu’ils ont installé plus de caméras et renforcé la sécurité sur leur site depuis ce cambriolage à l’été 2020. 


Geneviève Veilleux, directrice générale de la Maison funéraire Rideau, est attristée pour les familles qui ont été victimes de vols de vases à leur cimetière.


PHOTO FRANCIS PILON


Pourquoi ces vols ? 

« On ne sait toujours pas pourquoi il a fait ça. On va laisser les tribunaux lui poser la question », mentionne Geneviève Veilleux. 

Contacté à ce sujet, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) indique qu’il ne dispose d’aucune statistique sur les vols dans les cimetières. 

« Ceci dit, nous avons effectué plusieurs vérifications à l’interne et nos observations nous indiquent que les vols de ce genre sont vraiment de nature exceptionnelle. Nous invitons tout de même toute personne qui en serait victime à signaler l’événement », mentionne la police de Montréal.  



                                                              

Делясь ссылкой на статьи и новости Похоронного Портала в соц. сетях, вы помогаете другим узнать нечто новое.
18+

Яндекс.Метрика